maison de retraite
Choisissez une maison de retraite spécialisée Parkinson en France.

Maison de retraite

Nous assistons aujourd'hui à une augmentation de l'espérance de vie. Les personnes âgées vivant plus longtemps qu'autrefois, elles sont donc sujettes à différents maux engendrés par la vieillesse. Nombreuses sont les familles aujourd'hui confrontées à la perte d'autonomie progressive de la personne âgée à leur charge et particulièrement lorsqu'il s'agit d'une personne âgée atteinte de la maladie de Parkinson. Comment lui garantir des conditions de vie optimales ainsi que des soins médicaux de qualité ? Comment s'y retrouver parmi les différentes structures d'accueil médicalisées spécialisées?

Sélectionnez une maison de retraite Parkinson :

Aujourd'hui il existe de très nombreuses maisons de retraite spécialisées Parkinson en France. Pour sélectionner la maison de retraite médicalisée la plus indiquée pour votre proche, il vous faudra, tout d'abord, établir le degré de dépendance de votre ainé. Pour vous y aider, il existe un critère de classification : la grille Aggir (Autonomie Gérontologique Groupe Iso-Ressources) ou le GIR. La dépendance d'une personne étant mesurée en fonction du besoin qu'elle a d'être assistée par quelqu'un pour effectuer les actes de sa vie quotidienne, le GIR classe les personnes âgées selon les actions qu'elles peuvent ou ne peuvent plus accomplir seules. L'évaluation de la perte d'autonomie d'une personne âgée atteinte de la maladie de Parkinson s'effectue selon les dix variables suivantes. La cohérence, l'orientation, la toilette, l'habillage, l'alimentation, l'élimination (hygiène), les transferts, les déplacements à l'intérieur et à l'extérieur de son domicile et la faculté d'utiliser des moyens de communication à distance. Le groupe GIR de la personne âgée permettra de choisir la maison de retraitela mieux adaptée à son cas. Ce système de calcul permet d'évaluer de manière précise le degré de dépendance de la personne âgée atteinte de Parkinson afin de lui garantir les meilleures conditions de vie et de sécurité lors du choix de sa maison de retraite spécialisée Parkinson. De plus, des aides sont disponibles pour les personnes âgées atteintes de la maladie de Parkinson. Attention, ces aides ne sont allouées qu'à partir d'un certain type de GIR. La maison de retraite médicalisée deviendra le lieu de vie de votre proche, il est donc primordial d'être bien informé lors de ce choix des plus cruciaux !

En savoir plus sur la maison de retraite

  • maison de retraite pour malades neurologiques :

    La maladie de Parkinson, qui touche généralement les personnes de plus de 50 ans, est une maladie neuro-dégénérative. Elle touche le système nerveux central et provoque des dysfonctionnements moteurs ainsi qu’une grande difficulté d’élocution.



  • Prévention des malades Parkinson en EHPAD :

    D'après de récentes statistiques, une personne sur 500 âgée de plus de 50 ans serait aujourd'hui atteinte de la maladie de Parkinson. Ces chiffres alarmants ont incité les médecins et les chercheurs, à se pencher sur les moyens de prévention de cette maladie. Bien qu'aucune conclusion formelle n'ait été publiée, plusieurs hypothèses pertinentes ont vu le jour quant aux moyens de prévenir la maladie de Parkinson.



  • Maison de retraite : Traiter le malade Parkinson :

    Il n’existe à ce jour aucun traitement médical permettant la guérison des personnes âgées atteintes de la maladie de Parkinson. Cette maladie neurologique est de type dégénératif et provoque des symptômes différents selon les stades d’évolution de la maladie.
    L’approche médicale actuelle vise donc à atténuer les symptômes  de la maladie de Parkinson. De nombreux médicaments sont prescrits pour enrayer les désordres moteurs engendrés par la maladie de Parkinson.



  • Choisir une maison de retraite Parkinson sur Paris :

    Choisir une maison de retraite Parkinson sur Paris, demande de la recherche. En effet, les maisons de retraite spécialisées Parkinson à Paris sont de plusieurs sortes. Bien que prenant en charge les malades de Parkinson, certaines maisons de retraite Parkinson à Paris sont entièrement médicalisées alors que d’autres n’assurent que certains soins.



  • La rééducation appropriée à la maladie de Parkinson en EHPAD :

    En complément des traitements médicamenteux, il existe aujourd’hui diverses  techniques de rééducation visant à améliorer considérablement, la qualité de vie des malades souffrant de Parkinson : La kinésithérapie, l’ergothérapie et l’orthophonie.



  • L’importance du mental dans la lutte contre la maladie de Parkinson :

    La maladie de Parkinson, un véritable combat !

    Loin d’être une fatalité pour tous les malades qui en sont atteints, la maladie de Parkinson peut être à l’origine d’actions spectaculaires. Par exemple, Mohamed Ali, le célèbre ex- champion de boxe, atteint de la maladie de Parkinson depuis 1984, a crée une fondation Mohamed Ali pour fournir traitements et aides aux malades de parkinson sans moyens.



  • La thérapie génique pour soigner en EHPAD :

    100 000 personnes en France sont atteintes de la maladie de Parkinson sans espoir de guérison complète. Seuls des médicaments atténuant les symptômes de la maladie sont disponibles à ce jour mais leurs effets secondaires sont nombreux et surtout très handicapants pour les malades. Désemparés face aux effets négatifs engendrés par la médication actuelle, les chercheurs et médecins œuvrant à vaincre la maladie de Parkinson, se tournent aujourd’hui vers la thérapie génique.



  • La médication dans la maladie de Parkinson :

    La maladie de Parkinson touche de nombreuses personnes en France. En grande majorité, ces malades sont des personnes âgées qui nécessitent une prise en charge par une structure d'accueil médicalisée qui se spécialise dans la maladie de Parkinson.



  • Dossier EHPAD Parkinson à Marseille :

    Vous habitez Marseille ou ses environs ? Votre proche est atteint de la maladie de Parkinson ?

    Son cerveau ne maitrise plus complètement ses mouvements, il devient de plus en plus dépendant et vous ne savez plus comment assurer sa sécurité et empêcher qu’il fasse des chutes. Une solution existe, placer votre ainé en maison de retraite Parkinson à Marseille ou dans les environs.



  • En EHPAD ou à domicile ? :

    Vous avez un proche qui souffre de la maladie de Parkinson ? Vous n’avez plus l’énergie de continuer le maintien à domicile? La solution, trouver une maison de retraite spécialisée Parkinson en France. Avoir à sa charge, une personne âgée atteinte de la maladie de Parkinson, est une occupation à plein temps et une épreuve psychologique de tous les instants.



  • Une maison de retraite spécialisée Parkinson :

    Une personne âgée atteinte de la maladie de Parkinson présente des symptômes nécessitant que son lieu de vie soit sécurisé et adapté à ses besoins spécifiques. C’est pourquoi, de nombreuses maisons de retraite médicalisées se spécialisent dans l’accueil des personnes âgées atteintes de la maladie de Parkinson.



  • Gérer les malades Parkinson :

    Les maisons de retraite spécialisées dans l’accueil et le traitement des malades de Parkinson, organisent souvent, avec l’aide de l’association France Parkinson, des formations pour leur personnel soignant. En effet, la maladie de Parkinson a des effets nombreux et complexes et les soignants comme les auxiliaires de vie d’une maison de retraite Parkinson, doivent être bien au fait des symptômes que peut engendrer cette maladie afin d’améliorer leur approche des patients.



  • Les troubles liés à Parkinson :

    De nombreuses EHPAD ou maisons de retraite spécialisées Parkinson existent en France. Il s'agit de structures d'accueil médicalisées spécialisées qui sont habilitées à accueillir et traiter les personnes âgées atteintes de la maladie de Parkinson. Placer un proche en maison de retraite Parkinson est une décision lourde de conséquences mais qui s'impose lorsque la dépendance de la personne âgée devient trop difficile à gérer par l'aidant.



  • Lutter contre la maladie avec le sport :

    Oubliez les idées reçues concernant le Parkinson et la pratique du sport ! Il a été aujourd’hui démontré que  sport et maladie de Parkinson peuvent coexister! Apparemment l’état de fatigue des personnes atteintes de la maladie de Parkinson ne constitue pas une contre-indication à l’exercice physique. Bien plus que cela, il a été prouvé que la pratique régulière d’une activité sportive par un individu diminuerait ses chances de contracter la maladie de Parkinson.



  • © Maison de retraite :: maison de retraite - maison de retraite